Art
Génératif

À partir de données tirées du dessin d’un cercle par une personne atteinte de la maladie de Parkinson, un algorithme crée une représentation artistique qui évolue jour après jour pour illustrer la progression de la maladie.

Art
Génératif

À partir de données tirées du dessin d’un cercle par une personne atteinte de la maladie de Parkinson, un algorithme crée une représentation artistique qui évolue jour après jour pour illustrer la progression de la maladie.

Bernadette

« J’ai l’air bien. Je ne me sens pas bien. Mais je fais en sorte d’avoir l’air bien. »

A laissé sa trace le 28 février 2017.

{{ isActiveAlt }}
{{ isActiveAlt }}

Gérard

« Moi, j'ai décidé de l'accepter pour mieux avancer. Moi, je pense que j'ai la force de ma maladie. »

A laissé sa trace le 5 septembre 2019.

{{ isActiveAlt }}
{{ isActiveAlt }}

Réjean

« Comprendre la maladie, c’est comprendre que la vie continue malgré tout. »

A laissé sa trace le 19 mai 2019.

{{ isActiveAlt }}
{{ isActiveAlt }}

Manon

« En 2009, c’était mon ennemi. Aujourd’hui, j’m’en suis fait un partner. »

A laissé sa trace le 28 février 2017.

{{ isActiveAlt }}
{{ isActiveAlt }}